Essayons d’éviter les blessures

Vous commencez le trail… c’est bien, mais attention aux blessures !

Vous avez des envies de :

  • Relever un défi ?
  • Découvrir les montagnes françaises peut être ?
  • Une simple envie de s’évader ?
  • Ou envie de performer ?

Quoiqu’il en soit, il faut être prudent.

Nous sommes tous capables de courir !

Oui tous capables de courir, mais pas tous sur le même rythme ni sur la même distance. Avant de s’attaquer à des ultra-trails il faudra être patient afin d’éviter le moindre soucis physique.

Se blesser pendant une préparation est un véritable calvaire pour tout coureur.

En suivant ces 6 conseils, vous diminuerez vos risques de blessures :

 

Conseil n°1 : L’Hydratation

Comme mentionné dans l’article sur l’hydratation au quotidien, n’oubliez pas votre bouteille d’eau en partant au travail. S’hydrater régulièrement est très important. Notre corps est composé de 60 à 70 % d’eau. Après l’oxygène, l’eau est l’élément le plus important pour la vie.

 

Conseil n°2 : L’échauffement

Bien s’échauffer avant une séance de fractionné est primordial. L’échauffement va faire monter la température de votre corps et assouplir vos muscles ce qui va diminuer le risques de blessures. L’échauffement permet aussi d’améliorer les performances car beaucoup de parties de notre corps fonctionnent mieux à chaud.

 

Conseil n°3 : Les étirements

L’étirement c’est bon mais quand c’est bien fait. Etirez-vous tranquillement et doucement après votre séance de sport. Si votre entraînement a été intense ou si vous venez de faire votre sortie longue (séances de plus d’1H30), ne vous étirez pas toute suite. Attendez quelques heures car vous allez créer des lésions tissulaires voir musculaires si des micro fissures se sont créées lors de votre séance. (aller prendre votre douche, manger et étirez-vous une fois devant votre télé, voir le lendemain 😉 )

 

Conseil n°4 : La récupération

Une bonne récupération va vous permettre de régénérer votre organisme et bien sûr de gagner en performance. La plupart du temps une bonne diététique associée à des séances d’étirements voir à des massages, si vous en avez la possibilité, vous permettront de bien récupérer et d’enchaîner vos entraînements en évitant la fatigue musculaire.

 

Conseil n°5 : L’équipement

Equipez-vous bien en fonction du climat. S’il fait chaud, ne sortez pas trop couvert car vous allez transpirer de façon très importante et donc perdre beaucoup plus d’eau que prévu. A l’inverse, si le froid est bien présent, n’hésitez pas à bien couvrir vos jambes pour éviter une trop grande déperdition de chaleur.

 

Conseil n°6 : Ecouter son corps

Une douleur, une pointe au niveau d’un muscle ou d’une articulation sont des signaux d’alerte. N’hésitez à vous mettre au repos et à consulter votre médecin si la douleur persiste. Ne forcez pas. Vous pourriez voir votre saison ou votre objectif s’éloigner avant même d’en avoir pris le départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *